6:00 > 6:00
(Musique: Dream Theater. Paroles: K. Moore)


Six heures, la sirène le tire d'un rêve
Il essaie de s'en débarrasser mais ça ne s'arrêtera pas
Il ne peut trouver la force, mais il a des promesses à tenir
Et du bois à couper avant de dormir

Je ne pourrais peut être jamais m'en sortit
Mais jamais est meilleur que maintenant
J'ai des bases à couvrir

Il est dans le parking, assis dans sa voiture
Il est neuf heures mais il ne peut sortit
Il allume une cigarette
Et baisse la musique
Mais ne paraît pas s'être débarrassé de ce son

Une fois, j'ai pensé que je pouvais m'en sortir
Mais c'est trop tard pour moi maintenant
J'ai des bases à couvrir

La mélodie marche par la porte
Et la mémoire s'envole par la fenêtre
Et personne ne sait ce qu'elles veulent
Jusqu'à ce que, finalement, ils laissent tout aller

La douleur à l'intérieur
Vient à l'extérieur

Tant de façons de couler un homme
Tant de façons de le tirer vers le bas
Certaines sont rapides, et certaines prennent des années et des années
Je ne peux entendre ce qu'il dit quand il parle dans son sommeil
J'ai finalement trouvé le son, mais il est trop profond

Je ne pourrais jamais m'en sortir
Est-ce trop tard pour moi maintenant ?
C'est comme si j'avais explosé ma couverture

La mélodie marche par la porte
Et la mémoire s'envole par la fenêtre
Et personne ne sait ce qu'elles veulent
Jusqu'à ce que, finalement, ils laissent tout aller

Mais ne coupe pas tes pertes trop vite
Car tu ne couperas que ta gorge
Et répondras à un appel alors que tu n'entends rien
Car personne ne le fera si tu ne le fais pas


Caught In A Web > Pris Dans une Toile
(Musique: Dream Theater. Paroles: James LaBrie et John Petrucci)


Le silence déguisé
Je te regarde
Montre moi le mal
qui te hante
Dédaignerais-tu le frisson
Si tout ce que tu caches était mien?

Je ne peux plus tenir
Ces sentiments continuent de grandir de plus en plus fort
Des échos qui assourdissent l'esprit
Enterreront ma voix dans leur éveil

Pris dans une toile
Enlevé du monde
Suspendu par un fil
Tournant les mensonges
conçus dans ma tête

J'ai vu le chemin
celui que tu prends
montre la vérité
que tu dois créer
Cette tournure de phrase
que nous ne voyons peut-être pas
est la soif du désir
trouvée si facilement

Essaie de me pousser autour
du monde un peu plus
Et fais-moi vivre dans la peur
Je supporte tout ce qui
me compose maintenant
Attirant, je m'en fiche
Parce que même quand j'ai dansé avec la vie
personne n'était là pour partager

Est-ce que cela donne voix aux blessures de ton âme?
Est-ce que cela donne voix aux blessures de ton âme?

Pris dans une toile
Enlevé du monde
Suspendu par un fil
Tournant les mensonges
conçus dans ma tête

(j'ai) essayé de vivre la vie
que tu vis et (j'ai) vu
Ca ne marche pas pour moi
Je supporte tout ce qui
me compose maintenant
Attirant, je m'en fiche
A l'intérieur de la Danse de la Vie il y a un tout
Je ne m'accrocherai jamais à moi-même

Tu ne peux pas soigner les blessures de mon âme.
Tu ne peux pas soigner les blessures de mon âme.
Pris dans une toile

Enlevé du monde
Suspendu par un fil
Tournant les mensonges
conçus dans ma tête

Pris dans une toile
Refusé par un le monde
Suspendu par un fil
Tournant dans une cage
Nié et incompris


Innocence Faded > L'Innocence Fanée
(Musique: Dream Theater. Paroles: John Petrucci)


L'animation
respire un esprit sans nuage
La fascination
laisse aveugle celui qui doute
Jusqu'à ce que le cercle se casse et que la sagesse se trouve en avant
Ceux qui ont la foi vivent éveillés
Les autres restent mal guidés

Quelques-uns dépasseront des années changeantes
Une comme si le temps disparaissait

L'innocence fanée
le miroir tombe derrière toi
La trinité blasée
Je démolis des murs pour te trouver

Inexpérimenté et impuissant
fixé comme un fossile, recouvrant la douleur
Un état sans passion
Distants comme des frères
Portant des dispositifs 'apathétiques'
Partageant la chair comme l'envie dans des cages
Condescendant
Sans aucune intention de finir

Quelques-uns dépasseront des années changeantes
Une comme si le temps disparaissait

L'innocence fanée
le miroir tombe derrière toi
La trinité blasée
Je démolis des murs pour te trouver

Les débuts deviennent compliqués
dès que l'on progresse plus loin
Les opinions sont calculées
Immunisées contre l'ouverture

Au delà du rebord du cercle
Nous somme dirigés par ses bénédictions
Hésitant pour toujours
Pris entre les roues

L'innocence fanée
le miroir tombe derrière toi
Cyniquement blasé
L'enfant rampera pour te trouver


A Mind Beside Itself > Un esprit à coté de soi-même


I.Erotomania > I.Erotomania
(Musique: Dream Theater)


II.Voices > II.Des Voix
(Musique: Dream Theater. Paroles: John Petrucci)

"Mon amour, ne regarde pas fixement"
Il avait l'habitude de me dire
chaque dimanche matin
L'araignée dans la fenêtre
L'ange dans la marre
Le vieil homme prend le poison
Maintenant la veuve créé les règles

'Alors parle, je suis juste là'
Elle avait l'habitude de ne me dire
pas un mot, pas un mot
Judas sur le plafond
le Diable dans mon lit
Je devine que Pâques ne viendra jamais
Alors je vais juste attendre à l'intérieur de ma tête

Comme un cri, mais quelque peu silencieux
vivant de mes cauchemars

Des voix me répètent
'Tu te sens menacé?
Nous somme le reflet de tes espoirs et de tes peurs.'
Des voix me disent
'Les autres volent tes pensées
elles ne sont pas confinées
à l'intérieur de ton esprit.'

Désordre de la pensée
Contrôle du rêve
Maintenant ils lisent mon esprit à la radio
Mais où fut le Jardin d'Eden?

Je me sens transporté de joie
Je me sens déprimé
Le sexe est la mort, la Mort est sexuelle
(Il/Elle) le dit juste là sur mon crucifix

Comme un cri, mais quelque peu silencieux
vivant de mes cauchemars

Des voix me protègent
'Un bon comportement
met le Sauveur
à genoux.'
Des voix me rejettent
'Les autres volent tes pensées
elles ne sont pas confinées
à l'intérieur de ton esprit.'

Je suis agenouillé sur le sol
regardant le mur fixement
comme l'araignée dans la fenêtre
J'aimerais parler
Il y a-t-il une fantaisie au fait de se réfugier?
(Il y a-t-il) Dieu dans les politiciens?
Devrais-je me détourner de ma religion?
Ces démons dans ma tête me (le) disent

Je suis allongé dans mon lit
(Je) jure que ma peau est sans dessus-dessous
Juste un autre dimanche matin

J'ai vu mon journal intime au kiosque
On dirait que nous avons perdu la vérité aux sables mouvants
C'est une honte que personne ne prie
Parce que ces voix dans ma tête
continuent de dire...

'Mon amour, ne regarde pas fixement'
'Révèle la Parole quand tu
es supposé le faire'
Renfermé et introverti
Infectieusement perverti
'Être la cible de moqueries et être confus
nous laisse plaisamment amusés
assez pour rester.'

Peut-être suis-je juste Cassandra éphémère
L'icône du vingtième siècle saignant
Volontaire à risquer le Salut
Pour échapper à l'isolation

Je suis le témoin de la rédemption
(je) t'ai entendu parler mais (je ne t'ai) jamais écouté
Peux-tu me débarrasser de mes secrets?
Nous délivrer de l'Obscurité?

Des voix me répètent
'Tu te sens menacé?
Nous somme le reflet de tes espoirs et de tes peurs.'
Des voix me disent
N'attends pas ton propre Messie
Ce monde imaginaire que tu désires
est seulement dans ton esprit


III.The Silent Man > III.L'Homme Silencieux
(Musique et paroles: John Petrucci)

Une question bien posée
'Le silence est-il comme une fièvre?'
'Une voix jamais entendue?'
'Ou un message sans récepteur?'

Prie pour qu'ils ne demandent pas
Derrière le verre tâché
Il y a toujours un masque en plus

L'homme est-il devenu une victime
de sa femme, de son père?
s'il décide de ne pas déranger,
suffoquera-t-il de leur foi?

Désespéré à en tomber
Derrière la Grande Muraille
Qui nous sépare tous

Quand il y a une raison
Ce soir je suis éveillé
Quand il n'y a pas de réponse
L'Homme Silencieux arrive

S'il y a un équilibre
ce soir il est éveillé
S'ils doivent souffrir
L'Homme Silencieux est étendu

Un péché sans trompeurs
Un Dieu sans croyants
Je pourrais naviguer au loin
sur les Vents du Silence
et peut-être qu'ils ne le remarqueront pas
Mais cette fois-ci je pense
Que ce serait mieux si je nageais

Quand il y a une raison
Ce soir je suis éveillé
Quand il n'y a pas de réponse
L'Homme Silencieux arrive
S'il y a un équilibre
ce soir il est éveillé
S'ils doivent souffrir
L'Homme Silencieux est étendu


The Mirror > Le Miroir
(Musique: Dream Theater. Paroles: Mike Portnoy)


Tentation-
Pourquoi ne me laisseras-tu jamais seul?
Me cachant dans Chaque Coin, partout ou je vais

Contrôle de soi-
Ne me tourne pas le dos maintenant
Quand j'ai le plus besoin de toi

Une pression constante teste ma volonté
Ma volonté ou ma non volonté
Mon self contrôle m'échappe toujours

Hypocrite-
Comment peux-tu être si cruel
et attendre le retour de ma foi?

Résistance-
Ce n'est pas si dur que ce qu'il paraît
Quand tu fermes la porte

J'ai passé tant de temps à te faire confiance
Je crois que tu as oublié
Juste quand j'ai pensé croire en toi...

Il est temps pour moi de faire face
Tout devenant trop réel
vivant dans la peur-
Pourquoi as-tu menti et fait semblant?
Ceci est désormais fini
Je ne te ferai pas confiance à nouveau
Il est temps que tu répares tes torts
Regarde dans le miroir, mon ami

Fixons le problème droit dans l'œil
Ca m'a harcelé de cote en cote
Faisant une course contre la montre pour satisfaire tout le monde
Tous sauf celui à qui ça importe le plus

Des reflets de la réalité
arrivent doucement à portée de vue
Comment est-il possible que tu me pardonnes?
Après l'enfer que je t'ai fait traverser

Il est temps pour moi de faire face
Tout devenant trop réel
vivant dans la peur-
Pourquoi trahirais-je mon ami?
Mentant jusqu'à la fin
Vivant la vie donc fais semblant
Il est temps que je répare mes torts
Je ne te ferai pas de mal à nouveau


Lie > Mensonge
(Musique: Dream Theater. Paroles: Kevin Moore)


L'aurore
au pied d'un lac
Il fait cent degrés et je ne peux respirer
Et je ne m'en sortirai pas
tant que je ne pourrai comprendre
(J'ai) pensé que j'étais faible à un point que je ne peux croire
Alors tu me dis 'fais-moi confiance' je peux te croire
Laisse-moi moi seulement te montrer
Mais je dois trouver une solution dans une ombre de doute
Parce que je ne sais pas si je te connais

Je vais bien, mais ne gâche pas mon temps
Dis-moi ce que tu as à me dire
Tu pèches, tu gagnes, laisse-moi rentrer – dépêche-toi
J'étais dehors sous la pluie toute la journée
Alors tu me dis 'fais-moi confiance' je peux te croire
aussi loin que je peux te jeter
Et j'essaie de sortir d'une ombre de doute
Parce que je ne sais pas si je te connais

Ne me dis pas que tu me voulais
Ne me dis pas que tu pensais à moi
Je ne le ferai pas, je jure que je ne le ferai pas
(Tu as)
J'essaierai, je jure que j'essaierai
(Menti)

Sainte Marie un peu contrariante
Embrasse les garçons et rends les prudents
Les choses deviennent juste un petit peu effrayantes
C'est incroyable je peux encore respirer

Je n'ai rien été de plus qu'un (Saint) Thomas doutant
mais rien ne casse comme une promesse cassée
Tu me parles de tes deux autres qui arrivent
mais une fois est assez pour moi

Ne me dis pas que tu me voulais
Ne me dis pas que tu pensais à moi
Je ne le ferai pas, je jure que je ne le ferai pas
(Tu as)
J'essaierai, je jure que j'essaierai
(Menti)

J'avais pris l'habitude d'être une âme détruite
Elle rentre, apparemment pour combler le vide
Tous les chiens ont besoin d'une laisse et
au moins je l'oublierai
Et elle ne me ferait jamais de mal bien que
elle ne me l'ai jamais dit
Mais je ne vais pas lui demander aujourd'hui
Je ne veux pas lui faire peur
Ta ville, je suis tout seul
et je ne peux pas regarder le téléphone
J'ai envie de parler d'erreurs qui durent une vie
et tu peux dire à ton beau père que j'ai dit ceci

Ne me dis pas que tu me voulais
Ne me dis pas que tu pensais à moi
Je ne le ferai pas, je jure que je ne le ferai pas
(Tu as)
J'essaierai, je jure que j'essaierai
(Menti)


Lifting Shadows Off A Dream > Décoller les ombres d'un rêve
(Musique: Dream Theater. Paroles: John Myung)


Il paraît seul et silencieux
des pensées restent sans une réponse
Apeuré et sans avoir été invité
il dérive doucement au loin

Emu par le désir et la peur
Cassant des ailes délicates

Décollant les ombres
D'un rêve qui fut, une fois, cassé
Elle peut transformer une goutte d'eau
en un océan

Alors que la pluie est en train de tomber
Des larmes de chagrin lavent son esprit
Dérivant avec le courant
Cette source de vie continue de couler

Il paraît seul et silencieux
attendant sur les mains et les genoux
La fraîcheur de l'obscurité de l'hiver s'assoit calmement

Emu par le désir et la peur
il marche quelques pas au loin

Décollant les ombres
D'un rêve qui fut, une fois, cassé
Elle peut transformer une goutte d'eau
en un océan

Et elle écoute ouvertement

Il renverse son âme dans l'eau
reflétant le mystère
Elle le porte au loin
et les vents meurent doucement

Et elle écoute ouvertement
Et elle écoute ouvertement

Décollant les ombres
D'un rêve qui fut, une fois, cassé
Elle peut transformer une goutte d'eau
en un océan

Décollant les ombres d'un rêve
Décollant les ombres d'un rêve


Scarred > Balafré
(Musique: Dream Theater. Paroles: John Petrucci)


S'élever, Tomber
Faire mal, Haïr
Vouloir, Attendre
Guérir, Sauver

Ne pouvant l'entendre
nous le craignons
la conscience ne viendra pas près

Distrayant
Réactif
Déguisé en dépit du temps

Je n'au jamais supporté mes émotions
Ma passion toujours forte
Je n'ai jamais perdu ma dévotion
mais quelque part mon destin a pris la mauvaise direction

Je ne peux les laisser me violer encore
Ton venin n'est pas le bienvenu ici
je ne les laisserai pas me nourrir de
remède fatalistes

Et si le reste du monde
était, sans espoir, aveuglé par la peur?
Où pourrait vivre ma sainteté?
Soudainement, personne n'est intéressé.

Ce n'est jamais assez
Tu gâches ton temps
N'y a-t-il rien que je peux dire?
Tu ne comprends pas
Tu me laisses dehors
Comment pouvons vivre nos vies de cette façon?

Tu me dis que j'ai tort
Je risque ma vie
Néanmoins, je n'ai rien en retour
Je te montre mes mains
Tu ne vois pas les cicatrices
Peut-être mes laisseras-tu ici pour brûler.

Et si le reste du monde
Etait, sans espoir, en train de couler en vain
Où irait notre pitié envers l'autre?
Soudainement, tout le monde est intéressé

Sang... Soigne-moi
Peur... Change-moi
La croyance me sauvera toujours
Sang... Jurant
Peur... Regardant
La conviction rendue consciente

Abandonne la misère
Tourne le dos au désaccord
Laisse leur méfiance derrière
Lave tes mains du regret

Sens-tu que tu ne me connais plus?
Et sens-tu que j'ai peur de ton amour?
Et comment se fait-il que tu ne veuilles pas que je demande?
Et comment se fait-il que mon cœur ne soit pas invité?
Tu dis que tu veux que tout le monde soit content
Bien, nous ne rigolons pas.

Et comment se fait-il que tu ne me comprennes pas?
Et comment se fait-il que je ne te comprenne pas?
Trente années disent que nous sommes là-dedans ensemble
Alors ouvre tes yeux.

Des gens en prière pour moi
tout le monde est là pour moi
Des fois je pense que je devrais faire face tout seul
Mon âme exposée
Ça me calme de savoir que je ne...

Sang... Soigne-moi
Peur... Change-moi
La croyance me sauvera toujours
Sang... Jurant
Peur... Regardant
La conviction rendue consciente

Abandonne la misère
Tourne le dos au désaccord
Laisse leur méfiance derrière
Lave tes mains du regret

Sang... Soigne-moi
Peur... Change-moi
La croyance me sauvera toujours
Sang... Jurant
Peur... Regardant
La conviction rendue consciente

Apprenant de la misère
Regardant en arrière le désaccord
Laissant la méfiance derrière
Je suis inspiré et content


Space-Dye Vest > Gilet 'Space-Dye'
(Musique et paroles: Kevin Moore)


Tombant sur des anges au travers des pages de Martens
Sentant mon cœur tirer à l'ouest
J'ai vu le futur habillé comme un
amour étranger habillé avec un gilet 'Space-Dye'

L'amour est un acte de sang et je saigne
une marre en forme de cœur
La projection de la beauté dans le reflet
Toujours la pire façon de commencer

Maintenant que tu es partie j'essaie de le prendre
Apprenant à avaler ma rage
J'ai trouvé une autre fille, je pense que nous pouvons le faire
tant qu'elle reste sur la page

Ce n'est pas comme ça que je veux que cela finisse
Et je ne serai plus jamais ouvert

Il n'y a personne pour prendre ma responsabilité
s'ils le voulaient
Rien pour me garder sain
et c'est pareil pour toi
Il n'y a aucun endroit que je peux viser
alors je suis partout
Ne m'approche plus jamais
penses-tu vraiment que j'ai besoin de toi?

Et je sourirai, et j'apprendrai à faire semblant
Et je ne serai plus jamais ouvert
Et je n'aurai plus de rêves à défendre
Et je ne serai plus jamais ouvert

Source